Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

Ils ont osé nous en priver !!!!!!!

Réveillez-vous Amis de la démocratie, nous ne voulons de guerre sur un territoire qui n’est pas notre et ne le sera jamais. Daech n’est pas un département français ou un territoire d’outre-mer Je ne défends ni n’accepte les ventes de Rafale à l’Arabie saoudite, cet État islamiste qui décapite et fouette ses opposants comme je n’accepte l’idéologie des islamistes sur notre sol.

Je ne veux pas que nos enfants soient livrés pieds et poings liés à un conflit et une cause qui n’est pas la leur. L’ »État islamique » verra le jour sous une forme ou une autre. Il est profondément incrusté dans l’imaginaire d’une partie de la population du Moyen-Orient et de l’occident pour des raisons d’ostracisme et de tierce mondialisation de milliards de musulmans.

Cet interventionnisme aveugle et sourd se retournera contre nous par un effet boomerang que nul ne doit ignorer. Pourquoi l’Allemagne qui accepte le leadership économique de l’Europe ne s’engage pas sur ce terrain ?

J’accepte volontiers la guerre contre les trafiquants de drogues de nos quartiers abandonnés, la guerre contre les fraudeurs comme Jérôme Cahuzac qui menacent notre pacte républicain .La guerre contre les islamistes qui prêchent dans nos villes .La guerre contre les Salafistes qui pervertissent notre jeunesse. Je veux que la Police ait les moyens de faire son travail remarquable.

Je condamne cette violation de nos libertés publiques au prétexte que nous serions en guerre contre vingt guérilleros aussi bien armés et mal intentionnés soient ils. On me parle de défendre ma liberté .Mais ces fous de Dieu était venu pour me tuer, moi comme tant d’autres voisins et intellectuels qui prennent leurs quartiers au pied du Bataclan. Nous étions ce soir-là les cibles de cette barbarie et l’on veut nous donner des conseils pour assurer notre bonheur à venir !

Ni la guerre contre Daech, ni la privation du droit de manifester, juste la guerre contre les ennemis intérieurs de la laïcité et de la liberté.

Camus prononçait ce discours à la bourse du travail le 10 mai 1953

»après tout, si la liberté n’avait jamais eu que les gouvernants pour surveiller sa croissance il est probable qu’elle serait encore en enfance, ou définitivement enterrée, avec la mention un ange au ciel » La société de l’argent et de l’exploitation n’a jamais été suspectée d’ouvrir des écoles de droit dans les sous-sols où ils interrogent leurs patients alors quand ils oppriment et qu’ils exploitent ,ils font leur métier, et. Quiconque leur remet sans contrôle la disposition de la liberté n’a pas le droit de s’étonner qu’elle soit immédiatement déshonorer .Si la liberté est aujourd’hui humiliée ou enchaînée, ce n’est pas parce que ses ennemis ont usés de traîtrise. C’est parce qu’elle a perdu son protecteur naturel, justement Oui la liberté se trouve veuve, mais il faut le dire parce que cela est vrai, elle est veuve de nous tous Albert Camus

Igor Deperraz

Commenter cet article