Daech pour toujours?

par igor deperraz  -  16 Novembre 2015, 20:43  -  #daech

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz chez moi
photographie igor deperraz chez moi

Daech ne sera jamais vaincu par le militaire

Quelles que soient la détermination et l’indignation légitime de nos États de tradition démocratique, l’État islamique sera et s’imposera dans les décennies à venir. Nul n’en connaît la forme ni l’étendue, mais chacun doit comprendre que ce long processus aboutira. Il en fut de même du communisme stalinien qui s’imposa face aux pays dits libres et qui continue encore aujourd’hui à prospérer en Corée du Nord.

Les combattants de Daech ne sont que l’avant-garde d’un mouvement de fond plus sournois qui prospère sur l’énorme spoliation économique du « tiers état musulman ».Ces jeunes défendent une cause qui leur semble juste et universelle. Ils ne sont pas des fous de Dieu, mais des résistants à l’occupant occidental.

Ce que nous percevons ici comme insupportable est devenu le sort quotidien des habitants de Bagdad ou d’Alep .S’il n’y a plus de compassion chez ces jeunes, c’est bien qu’ils ont en eux l’idée qu’ils agissent pour le bien commun de leurs frères et sœurs de confession

Les moyens policiers, les déchéances de nationalité sont de toute évidence des actions qui sont d’actualité, mais elles ne serviront en rien à endiguer l’incrustation religieuse Daech .

Ces jeunes qui ont tiré au Bataclan ne fréquentent jamais les terrasses de Paris, car ils n’en ont pas les moyens et quand bien même en auraient ils les moyens, ils se sentiraient mal à l’aise dans l’atmosphère ultra bien pensante des centres-ville.

Pour lutter contre Daech ,il faut en premier accepter l’idée que l’on ne pourra éradiquer militairement une idée. Cet état ,qu’il soit sans terre ou avec terre sera pour des décennies dans la lutte contre l’occident .

Pour lever toute ambiguïté, il faut accepter que nous renoncions à vendre nos clubs de foot au Quatar ou nos Rafales à l’Arabie saoudite qui sont des États islamiques pour riches .Il n’y a aucune différence idéologique entre l’Arabie saoudite et Daech.

Pour contrer ce que l’on nomme l’ennemi intérieur, il faut engager des moyens plus uniquement sur la répression policière, mais sur la ghettoïsation des cités. Le ménage en Belgique et en France est affaire d’architecture et de formation.

Pour éduquer, il faut comprendre les textes, les doctrines de l’Islam pour avoir un discours et non comme aujourd’hui un rejet sur ce qu’être musulman dans une société moderne.

La barbarie c’est l’autre, mais nos politiques au Moyen-Orient n’ont pas toujours été dans le domaine de l’éthique.

Igor Deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :