Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

Premiers pas chez Daech (chapitre 4)

Il faut être très prudent lorsque l’on s’adresse à des femmes voilées .Déjà Chez nous, nous avons une certaine gêne à leurs adresser la parole sans prendre le risque de recevoir une volée de bois vert ! Comme je m’apprêtais disais- je à mettre les pieds sur la terre même de l’État islamique, je me devais de redoubler de prudence.

Au début cela choquait , quoique les expats qui travaillaient à la maintenance des avions en Arabie saoudite savaient bien avant la consécration de L'EA à quoi s’en tenir. Arrivée en gare au petit matin je vis entre le soleil naissant et la lune mourante , quelques pendus nourrissant des corbeaux apolitiques. Le régime ne faisait pas dans la dentelle .Pour ma part, je savais déjà à quoi m’attendre, les conseils de Guillaume s’avéraient très précieux.

Guillaume avait fait plusieurs reportages pour le" News web" et il était au courant de ce que l’on pouvait dire et ne pas dire. Il aimait quelquefois raconter des anecdotes croustillantes sur les dessous de ces femmes toutes vêtues de noire en dessus et en dessous . La femme que j’avais rencontrée quelques heures auparavant dans le wagon lit devait être jeune, on distinguait la pointe de ses seins sous la soie noire, une façon caractéristique d’affirmer sa féminité tout en restant dans les prescriptions de l’Islam .Elle m’ avait tendu discrètement une carte mémoire et avait disparu presque aussitôt.

Sur le quai de la gare de jeunes hommes portaient des fusils d’assaut, c’était un signe de bienvenue pour ceux qui franchissait la ligne .De toute façon nous étions suivis par le système de positionnement automatique et il ne faisait aucun doute que les logiciels mis en place par Daech scrutent avec attentions nos faits et gestes .

C’est comme ça que Guillaume s’était mis à faire les cinq prières par jours lors de ces réguliers séjours dans les confins de L’EA. J’allais donc de ce pas à la mosquée du quartier avant même de poser mes affaires dans ma chambre réservée par la très charmant secrétaire de rédaction (à suivre)

Igor Deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article