Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

La vérité sur la libération des vrais faux pilotes du Costa Rica au présent et au futur

Deux pilotes de jet condamnés à 20 ans de prison qui s’échappent de façon rocambole d’un pays où ils étaient en résidence surveillée avec l’aide d’ancien de la DGSE, cela donne de quoi écrire un scénario romanesque de l’affaire et bien entendu complètement imaginaire …Un scénario de film pourrait commencer par cette histoire

Tout commencerait lorsque des agents de l’aéroport feraient un contrôle sur un jet privé piloté par des agents des services de renseignements français. Une dénonciation de la mafia qui juge déloyale la pratique des annexes privées du renseignement français de faire du cash avec de la cocaïne pour couvrir et financer ses missions de rachat d’otages.

Un moyen facile de se procurer du liquide à l’abri du contrôle parlementaire .Un moyen aussi d’assurer la pérennité des actions de la France Afrique.

Cette dénonciation va permettre à la mafia de récupérer le marché juteux de la cocaïne qu’elle achemine par le même circuit et va mettre l’État français dans une posture un peu délicate.

Comment laisser des agents d’une agence privée délocalisée par les services qui ne sont en fin de compte que des agents des services en prison pendant 20 ans alors qu’ils étaient en mission pour l’État français.

Cette cargaison aurait comme seul but de payer la libération, des otages français. En lien avec des services du Costa Rica, les espions français seraient exfiltrés de la prison et mis en résidence surveillée .Il ne resterait plus qu’à franchir en bateau les derniers mètres …

Voilà ce que pourrait écrire un mauvais scénariste, mais la vérité officielle sera beaucoup moins romanesque.

Igor Deperraz

Commenter cet article