Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chroniques matinales

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS", L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité.salons (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris jury Petits Molière Téléphone 0785473094

Supprimons les vacances des Professeurs de l'education Nationale

photographie igor deperraz @

photographie igor deperraz @

Supprimons les vacances scolaires des professeurs

Les enseignants vont reprendre le chemin de l’école comme leurs élèves qu’ils ont quittée il y a un peu moins de deux mois. Ces vacances scolaires qui provoquent depuis toujours l’ire de la population active sont des exemptions de service. L’état ne veut ou ne peut faire travailler ses employés parce qu’il ne sait quoi en faire .Tous les personnels de l’Éducation nationale ne sont pas logés à la même enseigne comme les chefs d’établissement ou l’ensemble des personnels administratifs .L’Éducation nationale paye paradoxalement un supplément à ceux qui acceptent de travailler durant les congés pour faire du soutien scolaire alors qu’ils sont par ailleurs exemptés de travailler.

Ces congés sont l’objet de tous les fantasmes chez les professeurs et nombre d’entre eux pensent qu’ils ne sont pas payés pendant ces vacances. Ces professeurs sont pourtant sur la même grille indiciaire que les autres fonctionnaires de catégorie A. ils ont le droit à un minimum de cinq semaines de congé payé en dehors d’accords particuliers.

Depuis 1950, cette catégorie de fonctionnaire se voit imposer un minima de service qui varie selon le diplôme. Nul ne s’est posé la question de son maxima .Il est de 35 heures par semaine si l’on s’en tient à la réponse faite par l’ancien ministre de l’Éducation nationale Jacques Lang, de 39 pour les plus vindicatifs …Les différentes études montrent que l’on dépasse ses temps légaux.

La recherche du temps de travail maximal dans l’Éducation National est pourtant d’une grande acuité puisqu’elle permet d’éviter une discrimination sexiste envers les femmes et les hommes qui élèvent leurs enfants à temps partiel. A moins de considérer que les enseignants élevant leurs enfants doivent travailler plus pour gagner moins.

Alain Juppé a donc raison de demander aux enseignants de rester dans leurs établissements 35 heures. C’est une position de bon sens et de droit .Pour les anciens instituteurs devenus professeur d’école, ils auront l’occasion de percevoir ce qui relève du travail payé de celui dissimulé ou non payé.

Neuf semaines de congés payés comme tous les fonctionnaires de l’Éducation nationale et 35 heures par semaine dans les établissements permettraient de résoudre l’éternelle équation des programmes et des personnels en surcharge horaire comme les directeurs d’école primaire.

Si demain, l’ensemble des professeurs passaient 35 heures dans leur établissement, on pourrait enfin juger avec objectivité toutes les velléités de réformes qui se suivent et ne se ressemblent pas et embaucher si nécessaire afin de résorber une partie du chômage des jeunes.

Igor Deperraz

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

igor deperraz

Chronique de l'actualité politique et sociétale.Publication dans la presse nationale française ,suisse etc.....
Voir le profil de igor deperraz sur le portail Overblog

Commenter cet article

reguer 12/11/2015 21:51

Je suis enseignante et j'aimerais passer 35h au travail. Je serai gagnante et travaillerai moins. En revanche, l'État serait perdant: il devra me fournir un bureau, et un ordinateur pour travailler, des fournitures, des cartouches d'encre...comment créer ces bureaux?? Cela signifierait aussi que je travaillerai avec les élèves le matin, et corrigerai mes copies, preparerai mes cours, recevrai les parents, leur telephonerai, ferai les conseils de classes et les préparations de sorties, les plans d'accompagnement personnalisé et l'orientation des élèves l'après -midi. Comment ne faire travailler les élèves que le matin? Qui va râler? Les parents, qui devront le faire garder. Et le contribuable en général, car pour faire travailler toutes les classes d'un collège au même moment, il faudra...créer de nouvelles salles!
si aucun gouvernement ne se lance dans une réforme nous faisant travailler 35h sur place, c'est parce que les politiques savent qu'ils n'ont pas les moyens de créer des locaux de travail pour les enseignants, d'agrandir les établissements et d'en créer de nouveaux. A moins que l'on augmente les impôts? Que proposez-vous?

igor deperraz 14/11/2015 07:47

Il y a la loi qui s'applique aux fonctionnaires ,35 heures ....IL y a la réalité un minima de service et d 'obligation .Dépasser les 35 heures sans être rémunérer ou "récupérer" ,c'est du travail au noir...ou bénévole ....selon ...Je propose que les professeurs restent 35 heures dans leur établissement avec comme au rectorat une pointeuse .

maposie 28/08/2015 08:49

Certains profs préparent leurs cours pendant les vacances. D'autres animent des ateliers pour les enfants pendant les vacances. Beaucoup font du soutient scolaire.