Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Hirochima mon Daech

Comment ne pas se sentir mal à l’aise devant cet engouement soudain pour un mouvement insurrectionnel que l’on feint aujourd’hui de découvrir. La dictature Égyptienne ou jordanienne s’attaque aujourd’hui aux barbares sanguinaires de l’État islamique .Il n’y a rien de plus fort qu’un mouvement insurrectionnel pour justifier les totalitarismes. Bachar El Assad sera bientôt redevenu fréquentable sur la scène internationale et l’on pourra lui vendre des Rafales. Les crimes atroces de Daech valent les crimes commis à l’abri des regards dans les dictatures du Moyen-Orient. Daech affiche l’horreur au grand jour, ces adversaires la cachent à l’abri des cachots d’État. Les jeunes occidentaux qui s’engagent réprouvent ces mouvements révolutionnaires qui prêchent par stratégie cette violence et cette barbarie, mais sont attirés par cet esprit de pureté mystique qui embrase le net. Ils veulent exprimer leur soif de justice . Une justice qui n’est pas notre, mais leur. Il y a une fracture philosophique entre l’idéal républicain issue de la démocratie grecque qui légitime une société d’esclave et ce mouvement d’émancipation radicale qui prône un égalitarisme dans l’au-delà Nous nous ravissions de la chute du communisme et nous esperions une victoire totale de la société de marché, très largement issue de la société féodale ,nous récoltons une jacquerie paysanne levant en masse des urbains sans terre .. Daech ne s’éteindra pas sous le feu de nos avions-rafales, il s’éteindra avec le retour d’une véritable société démocratique. Sans une redistribution équitable des richesses et des savoirs dans nos sociétés occidentales ,la pandémie de l’islam radicale finira par gagner une grande partie des populations flouées .

Igor Deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article