Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Et si Monsieur de Margerie avait été la cible des services secrets russes

Christophe de Margerie résume à lui tout seul la politique étrangère française : d’un coté les bons mots et la baguette magique des droits de l’homme et de l’autre, Total et sa recherche de nouveaux permis d’exploitation.

Dans le monde feutré des affaires, le Pétrole est à la croisée de toutes les affaires et de tous les services secrets. Que ce soit en Irak ou en Birmanie, le groupe pétrolier français est passé maitre dans la réal politik.

On pouvait même se demander si pour les chefs d’Etats étrangers, le vrai président de la république française n’était pas Christophe de Margerie. Pour cet homme qui voyageait beaucoup, pas de tapis rouge à l’arrivée de son avion ni de militaires pour assurer sa sécurité.

Les russes sont passés maitre dans l’écriture de mauvais scénario pour se débarrasser de politiques ou de personnalités encombrantes. Un stagiaire à la tour de contrôle, un homme ivre sur la piste ne sachant plus où il va …on retrouve dans ce scénario tous les ingrédients d’une disparition programmée .Il n’y a aucune preuve, aucune possibilité pour la presse de mener une enquête sérieuse et pour cause la presse libre n’existe pas à Moscou …

L’affaire Margerie pose le problème des méthodes russes dans la guerre économique qui fait rage aujourd’hui dans le secteur des énergies fossiles. Et si Christophe de Margerie avait éliminé par les services secrets russes aux mains des oligarques …Une simple hypothèse qu’il sera impossible à vérifier en l’absence de liberté de la presse …à suivre

Igor Deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article