Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Le Président déprime ?

Après les intermittents du spectacle, François Hollande invente les intermittents du gouvernement. Une conception moderne du pouvoir inspirée du management moderne. Une philosophie de l’instabilité permanente utilisée dans la gestion des personnels qui permet d’obtenir une soumission aveugle.

Combien de ministres de l’éducation pour accoucher d’une réforme qui ne contente personne et n’apporte rien en termes de réduction de la journée scolaire. Avec ce jeu de chaise musicale, on ne sait plus très bien qui fait quoi et qui décide.

En terme de gouvernance, François Hollande a perdu le contrôle, il n’est plus maître de rien ; même plus de son destin. Parce qu’il n’a pas fait les réformes nécessaires à une réduction drastique des dépenses publiques, la politique fiscale des gouvernements successifs s’avère être un gouffre sans fin.

Il est certain aujourd’hui que François Hollande n’envisage plus de se représenter et cet élément est important dans le manque de loyauté politique d’Arnaud Montebourg et des autres ministres qui font défaut aujourd’hui. Les prochains gouvernements seront plus contraints d’obéir aux directives de Bruxelles que d’un pouvoir politique aux abonnés absents.

Il y a chez François Hollande cette déception fondamentale de la vie simple .Comme une grande dépression qui toucherait le Président de la République. Au fond la Politique a privé l’homme d’une vie amoureuse qu’il aurait souhaité plus discrète.

L’inconstance fait place à la gouvernance et il ne serait pas improbable que le Président qu’il démissionne un an avant la fin se son mandat .François Hollande entrera dans l’histoire comme le Président qui aura quitté volontairement son mandat pour se consacrer à sa vie personnelle. Une retraite bien méritée.

Igor Deperraz

Commenter cet article