Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

~~Si nous étions tous des européens comme le chante Arno, nous serions passionnés par l’abdication du roi d’Espagne, successeur du dictateur Franco. On connaît chez nous plus Juan Carlos par sa présence sur les timbres espagnols que pour ses frasques de fin de règne. C’est donc Felipe des Asturies qui lui succédera dans l’indifférence généralisée de l’opinion publique française.

En France, de nombreuses voix s’élèvent pour demander à François Hollande d’abdiquer et de donner au Prince en la personne de Manuel Valls les clefs du Royaume. En Espagne comme en France, le pouvoir est incarné par cet être magique et surnaturel auquel on attribue les valeurs de la Nation. François Hollande incarne une France hésitante et molle, un Louis XVI de fin de règne qui attend consciencieusement de se faire trancher la tête aux prochaines élections. En nommant son premier ministre le Roi français ne pouvait ignorer qu’il devrait abdiquer et laisser sa place au dauphin en la personne du nouveau premier ministre. Une même démarche avec deux systèmes différents.

L’Europe affiche des différences politiques, mais au fond s’appuie toujours sur le vieux système féodal. L’adoubement ! Nicolas Sarkozy a joué pleinement son rôle de monarque pendant que François essayait avec sa présidence normale de casser les codes de la royauté et d’établir cette monarchie éclairée qui emmena à la guillotine le dernier monarque. L’Europe ne pourra sérieusement envisager son avenir démocratique sans imposer de réformes institutionnelles profondes.

Des règles communes de désignation des chefs d’État, des budgets de fonctionnement contrôlé et la fin des privilèges. Nous ne devrions plus entendre parler de monarchie espagnole ou de parlement fantoche comme en France. L Europe devrait être exemplaire en termes d’équilibre des pouvoirs et de démocratie parlementaire. Quel traité est en préparation pour faire de l’UE, cette nouvelle frontière démocratique ? Igor Deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article