Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Le Nutella est de droite !

Pour beaucoup, l’évènement majeur du jour est le cinquantenaire du Nutella. Il n’y aura pourtant aucune remise de médailles et aucune cérémonie pour une pâte à base d’huile de palme (20 %). Une pâte consommée principalement au petit déjeuner et au goûter sur de la baguette.

Le Nutella est-il de gauche ou de droite ? Si l’on prend le problème de l’huile de palme et des déforestations massives que sa consommation entraîne…Tremper la cuillère dans le pot est déjà le premier geste de destruction massive que l’on apprend aux jeunes enfants. Inutile de chercher un substitut à cette plante, tout le succès de ce produit est basé sur la texture particulière de la matière grasse. Il y a aussi comme pour le coca-cola toute la panoplie des imitateurs et l’on trouve des marques distributeurs livrant le produit dans un emballage plastique, ajoutant le problème des bisphénols.

Si l’usage de la baguette est répandu, d’autres ambassadeurs de ce produit ont travaillé la question. Saura on un jour si DSK avait commandé des tartines de Nutella pour son petit déjeuner au Sofitel ? Le président de la République française en apportait-il avec les croissants lors de sa visite courtoise en scooter ? Ces questions sont futiles, et combien révélatrices de la posture que l’on adopte face aux contraintes matérielles de ce monde.

Comment dire non à un enfant qui bave devant une crêpe au Nutella sans passer pour un bourreau ? La pâte de noisette n’a pas en cinquante ans conquis le cœur des enfants, elle a posé la contradiction fondamentale de notre société ? Nous acceptons 20 % d’huile de palme parce que c’est du Nutella et nous rejetons cette matière grasse pour les autres produits en brandissant notre solidarité avec les pays menacés par sa culture ! En ce sens, le Nutella est un produit de droite et ne me demandez pas pourquoi …je ne peux résister à la tentation d’en reprendre une petite cuillère. Et pourtant…

Igor Deperraz

Commenter cet article